La Maison Européenne de la Photographie est un de nos lieux d’exposition préférés. Vous l’aviez sans doute noté si vous suivez notre blog. Outre l’intérêt d’y découvrir plusieurs expositions sur une même période, la programmation est rarement décevante et la scénographie toujours bien pensée.

DE ZACHMANN A TADZIO

C’était donc pour les photos de Patrick Zachmann qu’on était venu. Mais, avant de partir, nos pas ont été irrésistiblement attirés par la Lumière noire de Tadzio.

D’abord intéressés par le graphisme des photos, nous avons été surpris, en nous rapprochant, par la texture et la subtilité des images travaillées par Tadzio.

Lumière Noire, Tadzio, Maison Européenne de la photographie
Lumière Noire, Tadzio, Maison Européenne de la photographie

LE LYRISME DE L’ABSTRACTION

Ce sont 16 photographies qui nous sont proposées, des clichés élaborés à partir d’éléments architecturaux et sous-exposés jusqu’à obtenir une forme d’abstraction. Les lignes pures, le grain de la photo, les nuances de noir ou la douceur quasi tactile des détails nous font presque oublier qu’il s’agit de bâtiments. D’ailleurs on n’identifie pas immédiatement ces masses emboîtées, ces lignes aiguës ou crantées. Tadzio aime les angles improbables. Improbable certes, mais sophistiqué. Surprenant, mais étrangement apaisant… Une belle découverte !

L’exposition est visible jusqu’au 05 juin 2016.