4 jours,
160 galeries et
plus de 10 000 œuvres

FRIEZE LONDON

4 jours, 160 galeries et plus de 10 000 œuvres, la Frieze Art Fair est l’événement de l’automne pour les amateurs et les professionnels de l’art contemporain.

A l’origine, une revue d’art  créée en 1991 par Amanda Sharp et Matthew Slotover. En 2003, ils lancent Frieze Art Fair, foire d’art contemporain qui devient aussitôt un rendez-vous incontournable pour découvrir les dernières tendances du monde de l’art.

Le succès est tel que, dès 2012 la foire s’exporte à New-York et donne naissance à Frieze Masters consacrée à l’histoire des arts du monde, de l’Antiquité au XXème siècle.

Depuis 2014, c’est Victoria Siddall, d’abord responsable de la Frieze Masters, qui a pris la direction des trois événements.

on y vient du monde entier

C’est sous une immense tente plantée au milieu de Regent’s Park que s’est tenue la foire, du 14 au 17 octobre dernier.
On y vient du monde entier, on y déambule comme dans un musée, ou on y fait ses courses !

Toute la capitale britannique (musées, galeries, monde de la culture) vit au rythme de l’événement qui lance la saison artistique londonienne.

« au bout de deux heures
on ne voit plus rien. »

Evidemment, la quantité et l’effervescence sont telles que l’oeil fatigue vite. Et comme dit Kamel Mennour, qui participait cette année pour la première fois, « au bout de deux heures on ne voit plus rien. »
D’ailleurs, pour tout vous dire, on n’a pas été particulièrement emballé par cette édition. Les pièces présentées étaient plus intéressantes l’année dernière. Dommage, mais c’est le jeu !